Un design de pâtes

Le saviez-vous ? Amusantes, improbables, ou même ludiques, la forme des pâtes n’est pas qu’esthétique !

On retrouve leur trace dans le plus vieux livre de recettes connu, un traité culinaire mésopotamien datant de 1 700 av. J.-C. Pas étonnant finalement, puisque c’est en Mésopotamie qu’a débuté la culture du blé ! Ainsi, les Mésopotamiens consommaient des nouilles “râpées” : de la farine de blé et de l’eau émiettés dans un liquide bouillant. Aujourd’hui encore, en Italie, il existe un type de pâte similaire, la « pasta grattugiata », qui ressemblent fortement à nos « spätzle » alsaciennes.

Malgré la légende, ce n’est donc pas Marco Polo qui a ramené des nouilles de Chine jusqu’en Italie. En fait, les pâtes sèches auraient été apportées en Italie par les Arabes lorsqu’ils ont conquis la Sicile au IXe siècle. Elles envahiront ensuite toute l’Italie par les voies commerciales.

C’est le roi Ferdinand II de Naples qui engage un ingénieur pour mécaniser la production des pâtes. Et c’est à Venise, en 1740, qu’ouvre la première usine avec les premiers moules en métal ! La tradition des pâtes est depuis au cœur même de la culture gastronomique italienne.

Outre leur région d’origine, certaines pâtes “gardent” mieux la sauce et que d’autres, par leur épaisseur, leur surface et/ou leur porosité. On notera par exemple que, les petites pâtes sont parfaites en soupe, tandis que les pâtes de tailles moyennes et fantaisistes sont particulièrement recommandées pour les salades.

Les cannellonis par exemple sont des pâtes tubulaires à texture rugueuse. Elles absorbent très bien les sauces à la crème. Elles peuvent aussi être farcies et gratinées au four.

Les tagliatelles sont des pâtes longues et larges favorables à une sauce plus copieuse : à la crème, aux champignons ou au fromage.

Comment on les fabrique ?

Par laminage (le fait de passer une pâte entre des rouleaux pour en sortir une feuille) comme les lasagnes, tagliatelles ou raviolis.

Par extrusion (le fait de contraindre la pâte à traverser une filière ayant la section à obtenir ainsi on forme en continu un produit long) comme les pennes, les macaronis ou fusillis.

Cette vidéo démontre bien les différents procédés industriels

Reste-t-il des innovations à apporter dans ce domaine ?

Oui bien sûr ! La créativité ne s’arrête jamais !

Avec l’évolution de notre mode de vie, et notamment le temps alloué au repas raccourci, nous avons pu voir l’émergence des pâtes cuites en 3 minutes. Ne vous leurrez pas, les industriels n’ont pas changé la recette ! Ils ont simplement affiné la pâte pour gagner en temps de cuisson, un coup malin et marketing très bien vu !

Et les pâtes aux légumes alors ? Avec la « crise du gluten », les pâtes aux farines de légumineuses, ont envahi les rayons. Cependant c’est une belle alternative nutritionnellement parlant car elles sont moins sucrées que leurs concurrentes au blé. Mais elles ne remplacent pas vos légumes.

Exemple de la charte graphique "Hope Event" créé par le studio

Commercialement on joue sur les couleurs dans nos assiettes !

Petit tour d’horizon sur de belles innovations…

Exemple de pâtes à message

Exemple de pâtes multicolores


Une preuve ludique qu'une immense variété et une complexité apparente peuvent être réduites à de simples débuts mathématiques

 

Vous développez un projet en lien avec l’alimentaire ? Forme d’un produit, packaging ou identité graphique, je serais ravie de vous accompagner ! N’hésitez pas à me contacter !

Laisser un commentaire