Qu’est-ce qu’une charte graphique ?

La charte graphique, que contient-elle et à quoi sert-elle ?

Une charte graphique est un terme venant du mot latin “charta” qui a pris le sens de « loi, règle fondamentale ».

C’est un document de référence qui contient les règles fondamentales d’utilisation des signes graphiques constituant l’identité visuelle d’une entreprise, d’une marque, d’une organisation ou d’un projet.

Elle regroupe et traduit visuellement l’univers et toutes les valeurs de l’entreprise.

En bref, c’est le support fondamental de toute communication (interne et externe).

Avant de créer votre charte graphique, vous devez définir votre marque/entreprise.

Il y a cinq questions clés à se poser : Quelle est son histoire ? Quelle est la mission de l’entreprise ? (C’est le why) Quelle est sa vision ? Quel est sa cible ? Qu’est-ce qui définit sa personnalité et ses valeurs ?

Exemple de la charte graphique "Clinique Nutrisanté" créé par le studio

L’élément au cœur d’une charte graphique est le logo ! il est présent sur tous les supports de communication de l’entreprise, c’est à partir du logotype que l’on bâti une identité visuelle. Le logotype reflète l’image de l’entreprise et ses activités, il doit également renforcer son image et rassurer ses clients. Le logo doit pouvoir s’adapter et se décliner sur tous des supports de communication de l’entreprise (digitaux, papiers, goodies, etc.).

La charte définit également :

  • les polices de caractères / typographiques à utiliser. Certaines marques créent même une typographie qui leur est propre pour se démarquer
  • les couleurs de la marque. Le nombre de couleurs doit rester limité pour simplifier la mémorisation de l’identité visuelle et sa différenciation par rapport à la concurrence (4 ou 5 couleurs étant un compromis idéal entre mémorisation et différenciation). Ces couleurs sont nommées et codées (valeurs CMJN, RVB et hexadécimales).

Une charte graphique complète regroupe également :

  • Les marges et le positionnement des éléments dans le document.
  • Les règles éditoriales (ton et style) aidant tout rédacteur à rendre ses documents homogènes.
  • Le type de photographies (sombres, claires, colorées ou non?) et/ou formes à utiliser (plutôt arrondies ou anguleuses?).

Il est tout aussi important d’indiquer les choses à ne pas faire.

Exemple de la charte graphique "Hope Event" créé par le studio

Mais à quoi servent tous ces codes ?

En un mot : LA CO-HE-RENCE !

C’est fondamental, comme je le cite souvent à mes élèves, un t-shirt Lacoste avec un crocodile vert fluo et une typographie manuscrite donnera l’impression d’un vêtement contrefait, mettant en doute le consommateur sur la qualité du produit (j’ai trouvé ici des exemples de contrefaçon très drôles).

De plus, cela permet d’accélérer et de faciliter la production de nouveaux supports de communication, les fondamentaux étant déjà existants.

Passer du temps en amont sur sa stratégie de communication permet donc d’en gagner beaucoup par la suite, c’est une étape non négligeable. Cela peut permettre aussi de se débrouiller seul sur ses supports quand on a peu de budget.

Exemple de supports de communication réalisés par une cliente grâce à la charte réalisée par le studio

Votre charte graphique n’est pas figée pour toujours et à jamais. Il va évoluer au fur et à mesure que votre entreprise évolue et vous y reviendrez pour ajuster ou ajouter des informations de temps en temps. Le plus important est de commencer sur des bases solides avec un guide bien construit dès le départ.

Cependant vous n’allez pas le changer tous les deux jours non plus, cela serait incohérent !

Et vous, avez-vous l’ensemble des codes de votre marque ?  Pour s’en assurer, contactez le studio !

Laisser un commentaire