Website? Quelles erreurs éviter?

Les 7 erreurs à ne pas commettre quand on veut être présent sur internet

Il m’est apparu comme essentiel de faire le point avec vous sur les sites internet, car on ne comprend pas toujours tout ce qui touche au web (et pour certains d’entre vous tout ce qui touche à l’informatique), voici quelques conseils qui vous permettrons d’avoir la meilleure vue d’ensemble sur votre site internet :

1- Je veux un site internet comme tout le monde

Pourquoi c’est une fausse bonne idée ? A vouloir être comme tout le monde on se perd dans la masse, et sur internet il y a tellement d’entreprises qu’il faut savoir où se positionner par rapport à son marché.

Définissez votre objectif et construisez votre brief : Pourquoi voulez-vous un site ? Pour gagner en visibilité ? Pour vendre ? Pour échanger avec vos clients ?

Quelles sont vos principales caractéristiques ? Qu’est-ce qui fait qu’un client qui recherche « ça » ira chez vous et pas ailleurs ? Quels sont les mots clés qui vous définissent ?
Quels sont vos objectifs ? Qu’attendez-vous de ce site ? Qui va analyser ses performances et résultats ?
Avez-vous besoin d’un site vitrine (comme une vitrine de boutique en palier de rue) ou vendez-vous vos produits via votre site (site e-commerce) ?
Selon votre cas, l’approche n’est pas du tout la même et le prix non plus…


Penser à sa stratégie pour construire son website

2- J’ai souscrit à un partenariat, ils gèrent mon site et m’ont promis d’arriver en 1er sur google

ALERTE ROUGE !! Je le dis haut et fort la plupart des partenariats sont des ARNAQUES !!

En général ils vous appellent, demandent à avoir le gérant, de là leur but va être d’obtenir un RDV. Ils disent chercher des entreprises de votre domaine afin d’établir un partenariat, ils vous promettent de réaliser votre site internet et que vous serez bien référencés (vos clients vous trouveront tout de suite sur google). Dans l’idée vous me direz c’est tentant…

Ils cherchent à fixer un RDV, à vous rencontrer physiquement, là vous vous dites « chouette ils s’intéressent à moi ! » Et bien pas vraiment…

Lors du RDV, ils mettent la pression, il faut signer tout de suite car vos concurrents eux ont signés !

Je donne le cas d’une cliente qui a souscrit chez l’un d’entre eux : elle s’est engagée sur 4 ans à payer le dit website tous les mois en pensant que cela était peu cher (quand on fait le cumul en fait pas du tout, bien sûr le seul moyen d’arrêter le payement est un justificatif de cession d’activité), sauf qu’à la fin de ces 4 ans, le website ne lui appartient pas, donc si elle arrête de payer, son site disparait ! De plus, elle n’a pas la main sur le site, donc dès qu’elle veut effectuer un changement, cela lui est facturé (évidemment) !

En outre, posez-vous la question du référencement, si « vos concurrents ont signé », comment vont-ils faire pour émettre des mots clés qui vont correspondre exactement à votre activité ? Comment allez-vous être mis en avant ? Ont-ils compris qui vous étiez et quels étaient vos objectifs ? Demandez-leur comment peuvent-ils garantir que vous serez premier sur google ? (C’est impossible à garantir)

Je suis assez scandalisée de ce genre de pratiques qui nuisent à la réputation des webdesigners.

Donc si vous ne deviez retenir que 2 choses : faites-en sorte que votre nom de domaine vous appartienne (ex : paulinemioque.com) et d’avoir tous les codes d’accès sur votre site, même si vous ne savez pas faire les changements, faîtes en sorte de pouvoir accéder à votre arrière-boutique !


Attention aux propositions trop juteuses

3- J’ai signé le devis sans lire le contenu car je n’y comprends rien

Eu… Sérieusement ?

Il est important de se faire conseiller sur ce que vous voulez, prenez le temps de bien expliquer votre activité et vos attentes. Parfois il est bien d’avoir peut-être un devis à tiroirs (avec des options) selon ce que le designer vous conseille.

Dans tous les cas demandez au minimum à 2 webdesigners différents : une agence et un freelance par exemple.

Et faites-vous expliquer le devis !! Vous verrez ce n’est pas si complexe malgré des termes qui vous semblent barbares.


Faites vous expliquer le devis !

4- Un site internet ça coûte forcément très cher !

Et bien non…il faut arrêter cette légende urbaine… Le prix d’un site internet dépend de ce qu’il doit contenir.

Combien de pages ? Quels liens entre ces pages ? Avez-vous besoin de sécuriser des achats ? De créer un accès sécurisé afin d’échanger des informations confidentielles avec vos clients ? De quel niveau de référencement avez-vous besoin ? En combien de temps ? (Si vous êtes le seul réflexologue du département ce n’est peut-être pas la peine…)
Et bien sûr du temps passé à mettre en forme votre site, car oui la main d’œuvre va remettre au bon format vos photos, les insérer au bon endroit, faire en sorte que le site soit responsive (lisible sur tablette et smartphone) etc.

5- Je n’ai pas de client via mon site

Plusieurs possibilités :

– Vous n’avez pas bien défini le brief et votre site ne permet pas de générer des clients : Avez-vous défini les bons mots clés ? Qui voit votre site ? Qui devrait le voir ?
– Une erreur classique consiste à concentrer ses efforts dans la phase de création du site web et de ne plus travailler dessus par la suite. Il existe une croyance quasi mythique disant que la création d’un site permettra immédiatement d’avoir du trafic et donc des clients. C’est faux !
Un site internet n’est JAMAIS parfait dans sa première version. Il demande des adaptations pour répondre aux besoins clients. De plus, la publication de contenu participe au référencement naturel d’un site web.
– La vitesse de chargement de votre site internet est un aspect déterminant de son positionnement dans les résultats de recherche, mais également un point central de l’expérience utilisateur. Vous pouvez vous poser la question vous-même. Combien de temps êtes-vous prêt à attendre pour qu’une page se charge dans votre navigateur ? Est-ce que votre réponse est différente pour un ordinateur ou pour un téléphone mobile ?

6- J’ai un site fait dans les années 1990 cela me suffit !

Déso mais on est en 2019… Posez-vous la question de l’impact de votre image sur votre secteur d’activité, paraissez-vous fiable aux yeux de vos clients ? A la pointe de la technologie ? Vivez avec votre temps et restez compétitifs !

7- Je suis sceptique, à quoi ça sert un site internet ?

Quelques chiffres :
85% des Français ont accès à Internet.
En moyenne, un internaute passe 6h42 par jour sur Internet (dont 2h16 par jour sur les réseaux sociaux.). Les Français sont beaucoup plus raisonnables, avec (seulement) 4h38
(1h17 par jour sur les réseaux sociaux).
93% ont un mobile, 65% un smartphone, 82% un ordinateur, 40% une tablette
87% des internautes Français ont visité un site de vente en ligne (quel que soit l’appareil).
81% des internautes ont fait une recherche en ligne pour acheter un produit ou un service.
71% des internautes ont acheté un produit/service en ligne (quel que soit l’appareil).
57% des internautes ont fait un achat en ligne via un ordinateur fixe ou portable.
26% des internautes ont fait un achat en ligne sur mobile.
81% des entreprises ayant fait faillite en 2013 n’étaient pas sur internet

Cet article vous a plu, vous souhaitez en savoir plus sur la démarche ? Vous avez un produit à lancer ? Contactez le studio !

Laisser un commentaire