Les étapes de création

Les étapes de création

Les étapes de création en design se compose d’une succession d’évolutions appelées « phases ». Elles permettent de valider l’avancement du projet industriel. Depuis l’activité de recherche jusqu’à la validation de la solution intégrée, ces phases permettent de faire émerger des hypothèses innovantes, et de les confronter aux contraintes techniques ou économiques afin d’opérer des choix concertés entre les différentes fonctions (engineering, design, marketing, service…) aboutissant à un résultat consensuel. La dernière phase de ” résultat ” marque le départ de l’étude technologique, qui concerne toute l’étape de fabrication : injection, rhéologie, optimisation de cadences, etc.

Phase 0

Découverte du projet :

On analyse, on échange sur le marché ciblé, vos attentes, envies et besoins, vos contraintes techniques. Au-delà de créer une forme ou un style, le design global est une démarche !

Dans cette phase, on élabore, on brainstorme, on crée des pages tendances, des cahiers d’idées, on réfléchit sur votre positionnement. On ressent le problème en faisant preuve d’empathie. On s’immerge dans la vie des utilisateurs au travers de techniques d’observation ethnographiques pour comprendre le contexte et les contraintes du projet.

En bref, on explore, on cherche le « why » (pourquoi) avant le « how » (comment). On donne du sens.

La définition de la question est une réelle étape. Elle suppose de nombreux allers-retours avec le terrain et au sein de l’équipe afin de créer un alignement sur l’objectif à atteindre. L’ensemble des phases du projet est détaillé, chiffré et fait l’objet d’un cahier des charges.

Le rétroplanning est validé avec vous. Aucune mauvaise surprise possible !


Etude de marché, benchmark, planche tendance,...

Phase 1

Premières créations !

En fonction du brief préalablement établi nous sommes force de propositions de solutions.

Nous créons, concevons des axes / concepts qui répondent à votre problématique. Dans chaque axe il peut y avoir plusieurs pistes, formalisations d’idées.  Ce système de pensée en arborescence nous permet de couvrir un grand ensemble de possibles.

En clair, cette première phase nous permet de recentrer, recadrer avec vous vos priorités. À vous de choisir quel(s) concept(s) vous correspond(ent) au mieux !

La force du studio : des design 100% personnalisés ! Nous nous adaptons entièrement à vous et votre façon de travailler (pour les échanges de suivi de projet par exemple) !


Différents axes de concepts et leur scénario d'usage

Phase 2

On avance…

Parmi le(s) concept(s) retenu(s), nous développons puis nous retravaillons dans le détail des idées/créations. De ce fait, nous vous proposons des solutions abouties.

Souvent, pour pouvoir être exprimées et appréhendées, ces idées doivent être, même succinctement matérialisables. En fonction du projet, nous concevons une « maquette blanche ». C’est-à-dire, une maquette afin de valider l’ergonomie, la forme, l’esthétique ou certaines fonctionnalités. Cette étape est cruciale car elle permet de se rendre compte réellement du projet, on parle d’« essai-erreur ».

Bien-sûr nous sommes toujours là pour vous aiguiller et vous conseiller !


Premiers rendus réalistes en 3D pour une vision globale de l'objet
 
Maquettes blanches : prototypage rapide pour valider le style et l'ergonomie

Phase 3

On a presque fini !

Ça y est nous tenons votre design ! A ce stade, il est bon de protéger le projet (à l’INPI par exemple). Vous en êtes le propriétaire ! Les fichiers source vous appartiennent totalement (et cela sera toujours le cas), les droits d’auteur et d’utilisation sont inclus dans la proposition.

Lors de cette phase, nous vous faisons de recommandations de couleurs, choix de matériaux, textures, etc. Puis, il est bon de procéder à des tests en conditions réelles avec vos futurs utilisateurs afin d’en valider tous les aspects.

Nous pouvons aussi vous conseiller sur la mise sur le marché : plan de communication, logo, visuels, conditionnement, packaging, etc .


Propositions colorées

Phase 4

Et après…

Il est temps de produire, fabriquer, valider techniquement sa faisabilité. Un designer conçoit toujours un produit viable, capable d’être fabriqué sans grandes modifications techniques. J’ajouterai qu’un designer pense au-delà du style, la mise en œuvre du produit. Le transfert du concept Design vers l’ingénierie mécanique ou logicielle permet de finaliser le produit de l’étude. Il implique un échange régulier entre ces deux fonctions de l’entreprise. Cette collaboration permet de rendre manufacturable le concept, de résoudre les problèmes, de réduire les risques, recadrer le coût et parfaire le résultat.Si vous le souhaitez, nous vous mettons en relation avec notre réseau de partenaires externes (bureau d’étude, imprimeurs, etc.) afin d’optimiser la réussite du projet.

Nous vous accompagnons aussi dans l’évaluation de vos objectifs : de coûts, de fabrication, transport, mise sur le marché, ventes, etc. N’oubliez pas qu’il est important de maîtriser toutes les étapes d’un lancement de produit.

Avantages de ces étapes

  • Le processus design permet d’inscrire la créativité dans le développement produit. Il favorise l’ouverture et l’innovation.
  • Il permet de projeter la solution envisagée grâce à une expression singulière, de la partager avec l’ensemble de l’équipe, et de simuler au plus tôt nombre de caractéristiques, favorisant ainsi la collaboration autour du projet.

Cet article vous a plu, vous souhaitez en savoir plus sur la démarche ? Vous avez un produit à lancer ? Contactez le studio !

Laisser un commentaire